Développement

Les drapés présentés ici sont comme des tags dans l’espace-temps de la ville, avec la seule photographie pour en rendre compte. En faisant varier les matériaux des surfaces que j’utilise, mais aussi les temps de poses et en cherchant pourquoi pas les lumières et les vides urbains de la nuit, je veux avant tout dessiner, avec le crayon adéquat, de nouvelles présences se déplaçant dans le paysage, des personnages peut-être ?

Une série initiée par une résidence d’artiste de trois mois au collège Jules Verne de Nîmes, financé par le département du Gard